Plus Sudiste Vin Rosé Australien

Rose wine Bruny isl

Est ce un petit coin de paradis, je ne le crierai pas trop fort, pour ne pas attirer plus que déjà la horde estivale de touristes avides de sillonner hors sentiers battus. Bruny Island se vit au rythme du vent en provenance du pôle Sud, cela donne le ton pour la température. Avantage, inconvénient, en tout les cas pour une native de Normandie, l’adaptation est facile. D’autant plus quand cet écrin de verdure côtoyé par les nombreux wallabies noirs et blancs côtoient des vignes de Pinot Noir et de Chardonnay, c’est un peu un coin de Bourgogne au fin fond de l’Australie. Mais où sommes nous ?

Nous sommes sur une île dans l’île entourée par la mer de Tasman… Plus de mystère, vous avez trouvé ? Et bien oui nous sommes en Tasmanie, mais parler de la Tasmanie à un français et il vous regardera avec des yeux de chouette égarée !  La Tasmanie, c’est un appel du cœur, une île que j’ai découverte à plusieurs reprises avec toujours pour passion de visiter les vignobles, car oui en Tasmanie, bien que située la plus au sud de l’Australie, cette île a de belles productions de vins qui n’ont rien à enviés à celles produites sur le continent.  Après l’avoir arpentée de long, en large et en travers, j’ai découvert que la Tasmanie offrait une belle gamme de blancs, de rouges et de vins issus de méthode traditionnelle. Certains domaines jouent de leur notoriété à coup de marketing, mais d’autres n’usent pas de « gros mots », plus discrets, plus petits aussi en terme d’hectares, ces propriétés câlinent leurs vignes par des méthodes douces et naturelles. Inutile de préciser que les vins qui en sont issus dégagent plus d’aromes, de corps, de sensualité. Des vins comme je les aime, comme vous les aimeriez ; mais revenons à nos wallabies, plutôt à nos vignes de Bruny.

Ce fut bien un challenge pour ce couple Richard et Bernice Woolley qui en 1998 plantèrent leurs premières vignes de Pinot Noir et de Chardonnay à Wayaree Estate. Deux hectares de vignes implantés en pente, caressés par le soleil du Nord. Et oui n’oublions pas que nous sommes dans l’hémisphère sud. Aussi le calendrier de la nature impose une taille en juillet août, sous pluie, vent, froid et grêle parfois. Quand nos vignerons français s’attellent à la vendange en septembre, nos bourgeons viennent juste d’éclore sur Bruny et la floraison démarre la première semaine de décembre ! Une vendange en vert est réalisée afin que le raisin profite d’un ensoleillement  maximum et que l’air passe pour assainir les vignes. Fin février, une manipulation non des moindres doit être effectuée afin de préserver nos grains de raisins, couvrir l’intégralité de la vigne avec un filet.

Aussi une ligne électrique protège l’ensemble du vignoble pour éviter que nos gourmands wallabies et possums ne s’invitent à table. Et c’est vers la fin du mois d’avril que les vendanges se ramassent à la main. De nombreux volontaires résidents viennent porter main forte pour cette activité.  Les pinots noirs sont éraflés, puis macérés à froid afin de coloré le moût pendant 10 à 14 jours permettant un démarrage de la fermentation en douceur avec les levures indigènes. Suit la fermentation alcoolique et la malo lactique qui se prolongera durant les mois d’hiver, diminuant l’acidité naturelle du vin. Au printemps suivant, les fermentations sont terminées, le vin est élevé à 15% en fût de chêne neuf français « Taransaud » pendant 9 mois, suivi de la clarification et prêt pour l’embouteillage.

WINERY MENUEn 2018, l’été n’a pas échappé à son lot de feux de forêt en Tasmanie. Aussi la côte opposée à Bruny a brulé, les vents ont portés et les cendres de feux se sont abattues sur l’intégralité de l’île. A Wayaree estate, beaucoup de questions se sont posées concernant la qualité de la future vendange. Les raisins risquaient d’avoir  un goût indésirable de fumé. La décision fût prise d’écourter les macérations pelliculaires et de vinifier en rosé. Une belle adaptation que j’ai eu le plaisir de déguster le mois dernier grâce à Tania et Andrew qui résident sur Bruny et m’ont conté l’enfer et l’impuissance devant le phénomène climatique. (Merci à eux) Il semblerait qu’une méthode traditionnelle rosé soit en passe de sortir… je suis impatiente de vous en donner des nouvelles.

Si vous passez par Bruny, n’hésitez pas à déguster les vins du domaine Wayaree estate, vous serez accueillis, informés, conseillés avec gentillesse et professionnalisme. La table du domaine reflète les produits du terroir, vos papilles seront ravies si vous les invitez à découvrir les spécialités locales cuisinées avec passion.

Un dernier conseil si vous voulez éviter deux heures d’attente pour embarquer sur le ferry, visiter Bruny hors période estivale, les locaux vous en seront reconnaissants! 

A bientôt Bruny …

Why participate in wine courses?
The Most Southern Australian Rosé